Vous êtes ici : Accueil > Lettres du mois

Lettres du mois

N°214 Décembre 2019

La Sauve-Majeure aura son orgue

Publiée le 4 décembre 2019 par Philippe Bezkorowajny.

La Sauve-Majeure, petite bourgade de Gironde près de Créon, est célèbre pour les ruines de son abbaye bénédictine fondée en 1079 par le Guillaume VIII, duc d’Aquitaine et Gérard de Corbie. Dans l’abbatiale, deux orgues furent installés au 18ème siècle, le premier en tribune à l’entrée de la nef et un petit orgue de chœur. Le grand-orgue aurait été l’œuvre du moine Dom François Bedos de Celles, autour notamment de l’instrument de l’abbatiale Sainte-Croix à Bordeaux. La tourmente révolutionnaire a eu raison de ces instruments dont il ne reste plus rien. Mais, l’église paroissiale Saint-Pierre du 12ème siècle (...)

Lire la lettre
N°213 Novembre 2019

L’orgue : affaire de famille (épisode 2)

Publiée le 2 novembre 2019 par Philippe Bezkorowajny.

Après nous être intéressé à la famille Lépine qui donna des facteurs d’orgues, nous allons nous arrêter ce mois-ci à une famille d’organistes : les Courtin. Les origines de cette famille seraient bretonnes. Le premier organiste que nous trouvons est Jean. Organiste de l’abbatiale de Saint-Sever dans les Landes, il y épouse en 1724 Jeanne-Marie Candélé. Le couple aura cinq enfants dont le dernier Jean-Baptiste Placide sera religieux bénédictin (il s’éteint en 1820 à l’hospice de la Manufacture près de l’abbaye Sainte Croix de Bordeaux). Pierre-Joseph, troisième enfant du couple sera organiste de la (...)

Lire la lettre
N°211 Septembre 2019

Une nouvelle rentrée

Publiée le 2 septembre 2019 par Philippe Bezkorowajny.

Après un été marqué par le départ de notre secrétaire (et mère de votre président) et du facteur d’orgues Daniel Kern, nous avons appris à la mi-juillet le décès de l’organiste Philippe Bense. Le 28 mai dernier, le grand-orgue de la cathédrale Notre-Dame de Lescar résonnait pour l’au-revoir de celui qui fut son titulaire pendant de nombreuses années. Avec un dévouement et une humilité, Philippe Bense était au service de son cher Wenner et de sa paroisse, assurant même les obsèques du grand Pau. Sa bonne humeur et ses bons mots nous manqueront et je n’oublierai jamais la découverte des orgues du Béarn avec lui (...)

Lire la lettre
N°210 Eté 2019

Un bel été

Publiée le 12 juillet 2019 par Philippe Bezkorowajny.

La canicule de cette fin juin annonçait l’arrivée de l’été. Les mois de juillet et d’août vont être chargés de concerts à travers l’hexagone et bien entendu notre Région Nouvelle-Aquitaine est bien placée. Les églises de notre Région sont souvent très prisées par leur acoustique, leurs beautés architecturales mais également par leur température plus fraiche que celle de l’extérieur. Avec l’été, les nombreux festivals et saisons musicales fleurissent un peu partout dans notre Région : des Pyrénées aux portes de la Vendée et de la côte Atlantique aux contreforts du Massif Central. L’orgue tient un rôle (...)

Lire la lettre
N°209 Juin 2019

Morcenx retrouve son orgue

Publiée le 3 juin 2019 par Philippe Bezkorowajny.

Avec le mois de juin, l’été arrive à grands pas. Les concerts sont de plus en plus nombreux, les températures ambiantes des édifices abritant les orgues étant plus clémentes. Ce mois-ci, le 8 juin à l’issue de la messe dominicale, l’église Saint-Vincent de Paul de Morcenx dans les Landes va retrouver les sonorités de son orgue. Quelques tuyaux avaient souffert d’une maladie du plomb et trois jeux ont été refaits en étain. Construit initialement en 1979 par Hervé de Bonnault, l’orgue était disposé au sol dans un bas-côté. En 2005, Robert Chauvin de Dax reconstruit l’orgue dans un buffet neuf mais en (...)

Lire la lettre
N°208 Mai 2019

Georges Wenner à l’honneur

Publiée le 6 mai 2019 par Philippe Bezkorowajny.

Il y a 200 ans naissait à Bouzonville en Moselle, un bébé qui allait devenir un grand facteur d’orgues : Georges Wenner. En effet, le 17 juin 1819 Wenner vit le jour au sein d’une famille composée d’un père allemand tailleur d’habits et d’une strasbourgeoise. Wenner commence très tôt son apprentissage chez Callinet à Rouffach. En 1833, il entre chez John Abbey à Paris. En 1839, il entre chez Daublaine et Callinet où il se lie d’amitié avec celui qui allait devenir son associé : Jean Jacob Götty. Le 14 août 1844, il se marie à Bordeaux avec Pétronille Barou, le couple aura une fille, Julie Marguerite, qui (...)

Lire la lettre

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 108