Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Dordogne > Sarlat-la-Canéda, Cathédrale Saint-Sacerdos

Orgue de Sarlat-la-Canéda, Cathédrale Saint-Sacerdos

Lépine (1752) - 37 jeux, 4 claviers

Edifice dont les origines remontent au Moye-Age. La cathédrale actuelle a été élevée aux XVIè et XVIIè s. Nef centrale et bas-côtés de 4 travées voûtées d’ogives, choeur gothique à grandes verrières. Des chapelles font le tour de l’édifice. Clocher à l’ouest avec soubassement roman et lanternon à l’italienne du XVIIè s. Edifice classé M.H. Imposant mobilier du XVè au XIXè s. Ancien évêché.

Orgue de Sarlat-la-Canéda, Cathédrale Saint-Sacerdos
Photo Mairie de Sarlat

Histoire

Cet instrument a été longtemps faussement attribué à François-Henri Clicquot.

En mars 1749, le chapitre de la cathédrale commande les travaux d’édification d’un orgue au jeune Jean-François Lépine (1732-1817). Ce dernier sera aidé par Antoine Guillain Dupont.

Les travaux sont réceptionnés par Dom François Bedos de Celles le 22 octobre 1752.

Pendant la Révolution, l’orgue est sauvé par l’organiste Dominique Chauchat (1751-1823).

Entre 1847 et 1850, Bessodès venant d’Albi restaure l’instrument (récit expressif, haussement du diapason).

En 1932, Claude Hermelin relève l’orgue.

Enfin, en 1963-1964 la maison Haerpfer-Erman restaure l’instrument afin de se rapprocher de l’instrument d’origine. Les travaux sont inaugurés par Marie-Claire Alain le 17 juillet 1964.

Entre mai 2001 et mai 2005, l’orgue est démonté et restauré par l’équipe de Bertrand Cattiaux (partie instrumentale) et l’atelier Férignac (Buffet et sculptures). Le dimanche 15 mai 2005, l’orgue est béni par l’évêque de Périgueux et Sarlat , Monseigneur Mouïsse et inauguré par Michel Bouvard devant une cathédrale comble.

Descriptif

Buffet à deux corps juché en nid d’hirondelle accroché au mur occidental. Console en fenêtre. 4 claviers et pédalier à la française. Soufflerie comprenant 3 soufflets cunéiformes. Transmissions mécaniques. Buffet et partie instrumentale XVIIIè s classés M.H. Ton ancien A = 400 Hz à 15°C. Tempérament inégal de Corette modifié à 5 tierces presque pures.

Positif de dos Grand orgue Récit Echo Pédale
51 notes 51 notes 32 notes 34 notes 27-33** notes
Montre 8
Bourdon 8
Prestant 4
Nazard 2 2/3
Doublette 2
Tierce 1 3/5
Larigot 1 1/3
Plein Jeu VI
Trompette 8
Cromorne 8
Bourdon 16
Montre 8
Bourdon 8
Grand Nazard 5 1/3
Prestant 4
Grosse Tierce 3 1/5
Nazard 2 2/3
Doublette 2
Quarte de nazard 2
Tierce 1 3/5
Fourniture V
Cymbale IV
Grand Cornet V
Trompette 8
Voix Humaine 8
Clairon 4
Cornet V
Trompette 8
Cornet V Bourdon 16 (GO)
Flûte 8
Flûte 4
Nazard 2 2/3
Quarte 2
Tierce 1 3/5
Trompette 8**
Clairon 4**

* A0 sur C#1 pour GO et Pos ** ravalement au Fa0 sans Fa#0 Cet instrument a été longtemps faussement attribué à François-Henri Clicquot.

Accouplement Positif/G.O. à tiroir - Tremblant doux et tremblant fort

En savoir plus