Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Nouvelle Aquitaine > Charente > Cognac, Église Saint-Léger

Orgue de Cognac, Église Saint-Léger

Thébaud (1861), Oberthür (1990) - 40 jeux, 3 claviers

Ancienne prieurale des bénédictins, l’église est actuellement la plus vaste de la ville qui vit naître le roi François 1er Edifice construit entre les 12è et 16ème siècles, Paul Abadie la restaure profondément entre 1845 et 1860. Nef unique longue de près de 32 mètres sur 11 mètres de large comprenant deux travées coiffées initialement de coupoles remplacées par des voûtes d’ogives au 14ème siècle. Transept et chœur plat avec tribune sur laquelle reposent les orgues. Stalles (17è s.). Retables des 17è et 18ème siècles. Chaire monumentale en acajou et marbre des Pyrénées semblable à celle de la cathédrale de Bordeaux (1853). Autel du 16ème siècle. Tableaux des 17è et 18ème siècles. Eglise classée Monuments Historique en 1883.

Orgue de Cognac, Église Saint-Léger
Photo patrimoine-histoire.fr

Histoire

En 1861, Henri Thébaud, issu de la maison Daublaine et Callinet, construit un orgue sur la tribune du chœur de l’église profondément restauré par l’architecte P. Abadie. L’orgue comprend 22 jeux sur 2 claviers et pédalier.

En 1887, Louis Debierre augment l’instrument en le portant à 23 jeux et en ajoutant la basse des jeux de récit.

En 1923, Gloton effectue un relevage.

En 1948, Beuchet reconstruit l’instrument en gardant le buffet en deux parties et quelques jeux d’origine (34 jeux sur 3 claviers).

En 1978, Beuchet effectue un nettoyage général de l’instrument suite à la tempête des 23 et 24 janvier.

En 1988-1990, Dominique Oberthür restaure complètement l’orgue en changeant ses transmissions et quelque peu la composition et en le dotant d’un combinateur.

Descriptif

Buffet construit par Boccière et ses neveux au Mans en 1861, il est en chêne en deux corps séparés pour dégager la verrière de la tribune. Les deux buffets sont identiques, trois plates faces de 17 tuyaux en façade couronnées par des gâbles et des pinacles à crochets. Console séparée moderne entre les deux buffets.

Grand-Orgue Positif expressif Récit expressif Pédale
61 notes 61 notes 61 notes 32 notes
Bourdon 16
Montre 8
Flûte harmonique 8
Bourdon 8
Prestant 4
Doublette 2
Plein Jeu IV
Cornet V
Basson 16
Trompette 8
Clairon 4
Chamade 8
Chamade 4
Quintaton 16
Quintaton 16
Bourdon 8
Salicional 8
Flûte douce 4
Nasard 2 2/3
Quarte de nasard 2
Tierce 1 3/5
Scharf IV
Cromorne 8
Chamade 8
Chamade 4
Flûte traversière 8
Viole de Gambe 8
Voix Céleste 8
Flûte octaviante 4
Octavin 2
Fourniture III
Basson-Hautbois 8
Trompette 8
Voix Humaine 8
Chamade 8
Chamade 4
Soubasse 32
Flûte 16
Soubasse 16*
Basse 8*
Flûte 8
Flûte 4
Bombarde 16
Trompette 8
Chamade 8
Chamade 4
Chamade 2

* emprunts GO

Tirasses 8’ et 4’ I, II et III - Accouplements 16’, 8’ et 4’ II/I, III/I et III/II - Octaves graves et aiguës I, II et III - Tremblant Positif - Tremblant Récit - Expressions par pédales à bascules II et III - Appel Plein Jeu - Appel Tutti - Combinateur 1024 combinaisons