Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Gironde > Bordeaux > Bordeaux, Église Saint-Louis des Chartrons

Orgue de Bordeaux, Église Saint-Louis des Chartrons

Wenner (1881) - 52 jeux, 3 claviers

Vaste édifice de style néo-gothique (longueur : 60,35m - largeur : 23m - hauteur des voûtes de la nef : 22,26m - 2 clochers de 58m de haut - superficie intérieure : 1364m²) dont le plan est en croix latine. L’architecte de cet édifice est Pierre-Charles Brun. La construction de l’édifice commença en 1875 jusqu’en 1881, consécration en 1895 par Mgr Lecot. L’église actuelle occupe l’emplacement d’une ancienne chapelle des Carmes (Notre-Dame de la Visitation) construite au XVIIème siècle, dont certaines pièces de mobilier sont dans l’église actuelle : 4 confessionnaux, boiseries de la sacristie, abat-voix de la chaire. Vitraux de N. Lorin (1879) pour le choeur et de Henri Feur (1899) pour le reste de l’édifice.

Orgue de Bordeaux, Église Saint-Louis des Chartrons
Photo Stéphane RAFFAUD

Histoire

Dans l’ancienne église, la maison Daublaine et Callinet avait installé un petit orgue à un clavier vers 1830. Il est aujourd’hui dans l’église de Monségur, installé par Wenner en 1860.

En 1876, le conseil de fabrique de St-Louis passe commande d’un orgue neuf à la maison Wenner.

Le 11 juin 1881, le grand-orgue est inauguré. L’harmonie a été confiée à Michel Roger et la soufflerie à Gaston Maille.

En 1901, Gaston Maille effectue un grand relevage avec quelques modifications dans la composition.

En 1920, Gaston Maille effectue à nouveau un relevage.

En 1956, la maison Beuchet révise l’instrument.

En 1974, l’Organeria Española commence une restauration qui sera achevée en 1978 par Bernard Chevrier.

De 2001 à 2005, le grand-orgue est en cours de restauration par l’atelier de Pascal Quoirin.

Le 18 septembre 2005, l’orgue est inauguré par Christian Mouyen, François Espinasse et Jean-Baptiste Monnot (titulaire).

Des travaux ont été fait en 2013 par Bernard Hurvy.

Photos

Descriptif

Grand buffet néo-gothique en chêne de l’ébéniste Tureau. 5 tourelles et 4 plates-faces. Console séparée. 3 claviers de 56 notes et pédalier de 30 notes. Transmissions mécaniques avec assistance Barker. Plus de 2800 tuyaux.

Grand Orgue Positif intérieur Récit expressif Pédale
56 notes 56 notes 56 notes 30 notes
Montre 16
Bourdon 16
Montre harmonique 8
Principal 8
Bourdon 8
Viole de Gambe 8
Prestant 4
Flûte harmonique 4
Nasard 2 2/3
Octavin harmonique 2
Plein Jeu VI
Cornet V
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4
Bourdon 16
Bourdon 8
Flûte douce 8
Flûte harmonique 8
Salicional 8
Unda Maris 8
Flûte 4
Doublette 2
Plein Jeu V
Cornet III
Trompette 8
Basson harmonique 8
Clarinette 8
Clairon 4
Flûte harmonique 8
Cor de nuit 8
Kératophone 8
Violoncelle 8
Voix Céleste 8
Dulciana 8
Flûte octaviante 4
Carillon III
Basson 16
Trompette harmonique 8
Basson-Hautbois 8
Voix Humaine 8
Clairon harmonique 4
Flûte 16
Bourdon 16
Flûte 8
Bourdon 8
Violoncelle 8
Flûte 4
Bombarde 16
Trompette 8
Basson 8
Clairon 4

Accouplements Réc/G.O., Pos/G.O., Réc/Pos - Tirasses Pos, G.O. et Réc - Appels Machines - Appels anches Générales, Péd, Réc, Pos et G.O. (jeux en italique) - Tremblant Réc.- Expression Réc par pédale à bascule sur le côté

En savoir plus