Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Hors Aquitaine > Gers > Auch, Cathédrale Sainte-Marie

Orgue d'Auch, Cathédrale Sainte-Marie

Jean de Joyeuse (1688-1694), Jean-François Muno (1998) - 42 jeux, 4 claviers

Édifice de plan en croix latine avec transept non saillant. Construction de juillet 1489 à 1680, consécration le 12 février 1548. Trois nefs voûtées d’ogives à 5 travées, 4 travées dans le chœur. 102 mètres de long, 35 mètres de largeur. 21 chapelles. 18 verrières d’Arnaud de Moles (1507-1513). 113 stalles en chêne dans le chœur. Jubé. Deux clochers tours de style Renaissance en façade de 44 mètres de hauteur. Crypte à 5 chapelles. 9 cloches des 19ème et 20ème siècles.

Orgue d'Auch, Cathédrale Sainte-Marie
Photo ADORA/P.B.

Histoire

Orgue construit par Jean de Joyeuse entre 1688 et 1694.

Entretien régulier sans modifications au 18è siècle.

En 1832, Jeandel effectue les premières modifications (ajout de 5 notes sur les dessus, pédalier à l’allemande, ajout de jeux).

En 1870, Magen décale la tuyauterie d’un demi-ton pour être au diapason de l’époque.

Entre 1954 et 1958, la maison Danion-Gonzalez effectue une restauration qui ne changeant pas fondamentalement la composition d’origine, mais par la fonte de nombreux tuyaux anciens (montre, plein jeux et anches), l’installation d’une machine Barker et le remplacement des claviers. Cette "restauration" fit scandale à l’époque, car on a perdu ainsi un des rares témoins de la facture d’orgues française du 17ème siècle.

Entre 1992 et 1998, Jean-François Muno reconstruit à l’identique l’orgue de Joyeuse.

Inauguration le 9 octobre 1998 par les organistes Odile Pierre et André Isoir.

Photos

Descriptif

Un des plus beaux buffets d’orgue de France en bois de chêne ciré à deux corps. Le grand corps présente 5 tourelles et 4 plates faces et le positif de dos 3 tourelles et deux plates-faces (51 tuyaux en façade pour le grand corps et 33 pour le positif de dos). Le soubassement du grand corps présente deux panneaux sculptés de part et d’autres de la fenêtre de la console : le Roi David jouant de la harpe et Sainte-Cécile jouant de l’orgue positif dont le soufflet est actionné par un ange. Les tourelles latérales sont soutenues par des atlantes. L’ensemble des tourelles est couronné de lanternons à anges musiciens.
Console en fenêtre. Tirants de registres de section carrée. Étiquettes en parchemin. Pédalier à la française. Banc coffre du 17ème siècle. Volets au-dessus de la console pour donner plus de présence au clavier d’écho. 5 soufflets cunéiformes.

Positif de dos Grand-Orgue Récit Echo Pédale
53 notes 53 notes 30 notes 37 notes 30 notes
Montre 8
Bourdon 8
Prestant 4
Flûte 4
Nasard 2 2/3
Doublette 2
Tierce 1 3/5
Larigot 1 1/3
Fourniture IV
Cymbale III
Cromorne 8
Montre 16
Bourdon 16
Montre 8
Bourdon 8
Prestant 4
Grosse Tierce 3 1/5
Nasard 2 2/3
Doublette 2
Quarte de nasard 2
Tierce 1 3/5
Flageolet 1
Cornet V
Fourniture VI
Cymbale IV
Trompette 8
Voix Humaine 8
Clairon 4
Cornet V Bourdon 8
Prestant 4
Nasard 2 2/3
Quarte de nasard 2
Tierce 1 3/5
Plein Jeu V
Voix Humaine 8
Bourdon 16
Flûte 8
Flûte 4
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4

Accouplement Pos/GO à tiroir - Tirasse GO manuelle - Tremblant doux - Rossignol