Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Gironde > Preignac, Église Saint-Vincent

Orgue de Preignac, Église Saint-Vincent

Wenner & Götty (1864), Commaille (1881), Cogez (2005) - 26 jeux, 2 claviers

L’église de Preignac est reconstruite en partie sur l’emplacement d’un édifice antérieur originel après 1722. Les premiers travaux sont effectués de 1733 à 1735, suivis d’autres, plus modestes, réalisés en 1760. L’édifice resta inachevé et l’architecte diocésain Poitevin établit en 1819 un projet de consolidation et d’achèvement. Ces nouveaux travaux prennent fin en 1831. En 1839, l’aménagement du décor intérieur et du clocher sont entrepris et le clocher est réalisé par l’architecte Pierre-Paul Courau entre 1852 et 1854 : il est composé de 2 étages octogonaux (le premier est la chambre des cloches, le second présente des baies plein-cintre vitrées) couronnés d’un dôme coiffé d’un lanternon rehaussé de dorures. Façade classiquede 1735. 3 nefs : voûtée en berceau (nef centrale) et voûtées en arêtes (bas-côtés). Tombeau de forme galbée, de type bateau, de Pierre de Sauvage, écuyer, seigneur d’Armajan et Lamothe (1572), maquette d’une frégate dotée de 58 canons en ex-voto (XIXème siècle), décor peint à l’intérieur par le peintre Ramade (1834). Vitraux réalisés par le maître-verrier bordelais Joseph Villet (1861-1868).

Orgue de Preignac, Église Saint-Vincent
Photo Comité pour la restauration de l'église Saint-Vincent de Preignac

Histoire

En 1864, Georges Wenner et Jean-Jacob Götty construisent un petit instrument.

En 1881, Auguste Commaille restaure et agrandit l’orgue.

A la fin des années 1990, un projet de restauration de l’instrument est lancé qui aboutit à une reconstruction total de l’orgue. Le projet du facteur Bernard Cogez est retenu.

En 2004-2005, l’orgue est construit dans un nouveau buffet à 2 corps financé par le Conseil Général de la Gironde, l’Etat, la Commune et le Comité pour la Restauration de l’Eglise Saint-Vincent.

Les 4 et 5 juin 2005, l’orgue est inauguré par les organistes Francis Chapelet et Philippe Lefebvre.

Descriptif

Buffet à 2 corps peint : le grand-orgue présente 3 plates-faces et le positif de dos 5 plates-faces. Console en fenêtre. 2 claviers de 54 notes et un pédalier de 30 notes. Transmissions mécaniques.

Positif de dos Grand orgue Pédale
54 notes 54 notes 30 notes
Bourdon 8
Salicional 8
Montre 4
Flûte à cheminée 4
Nazard 2 2/3
Flageolet 2
Tierce 1 3/5
Sifflet 1
Plein Jeu III
Basson 8
Régale 8
Montre 8
Bourdon 8
Prestant 4
Quinte 2 2/3
Doublette 2
Fourniture IV
Cornet V
Trompette 16 (dessus)
Trompette 8
Bajoncillo 4 (basses)*
Clarin de Batalla 8 (dessus)*
Soubasse 16
Flûte 8
Bombarde 16
Trompette 8

* jeux en chamade

Tirasses I et II - Accouplement II/I - Tremblant

En savoir plus