Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Dordogne > Périgueux, Église Saint-Etienne de la Cité

Orgue de Périgueux, Église Saint-Etienne de la Cité

Carouge (1731), B. Formentelli (1993) - 33 jeux, 3 claviers

Cathédrale jusqu’en 1669, la première cathédrale aurait été construite au début du VIè s. L’église actuelle date des XIè et XIIè s avec un choeur à chevet plat, une nef à trois travées et deux coupoles. Endommagé lors des guerres de religion (1577) et lors de la Fronde (1652), l’édifice a été classé Monument Historique en 1840 et par l’UNESCO en 1998.

Orgue de Périgueux, Église Saint-Etienne de la Cité
Photo A.D.OR.A. / P. BEZKOROWAJNY

Histoire

Entre 1731 et 1733, Marin Carouge (1667-1735) construit un orgue pour la cathédrale St-Front.

En 1824, Loiselot effectue une restauration qui sera expertisée par Nicolas Henry, facteur d’orgues à Bordeaux.

En 1870, la maison Merklin doit construire un instrument neuf en la cathédrale, ainsi l’orgue de Carouge est démonté et racheté quelques années plus tard par la fabrique de St-Etienne et remonté vers 1885.

En 1904, Mutin recompose l’instrument en l’agrandissant et en changeant son esthétique. Inauguration le 8 janvier 1905 par Alexandre Guilmant et Ferdinand de la Tombelle.

En 1972, la maison Boisseau de Poitiers entame une restauration totale de l’orgue qui sera achevée en 1977 par Alain Thomas.

Entre 1990 et 1993, Bartholoméo Formentelli restitue un orgue proche de celui de Carouge qui sera notamment inauguré par Michel Chapuis.

Descriptif

Buffet à deux corps en tribune. Le grand corps est celui qui abritait l’orgue d’origine, en chêne il est composé de 3 tourelles de 5 tuyaux en étain et de deux doubles plates faces de 14 tuyaux chacunes. Le positif de dos est une copie la plus fidèle à l’original de Carouge disparu vers 1870. En chêne, le positif de dos est composé de 3 tourelles en V de 5 tuyaux et de 2 doubles plates faces de 10 tuyaux chacune. Le buffet est classé M.H. depuis le 9 novembre 1976. Console en fenêtre. 3 claviers de 50 notes, un de 39 notes et un pédalier en chêne "à la Française" de 29 touches en tirasse permanente sur le 3ème clavier. Transmissions mécaniques. Soufflerie composée de 4 soufflets cunéiformes en châtaignier. 4 sommiers en chêne. Tuyauterie coupée au ton ancien (La 395 hz), tempérament inégal, issu du ton moyen à deux tierces justes et quatre tierces quasi justes.

Positif de dos Grand orgue Résonnace Récit Echo
50 notes 50 notes 50 notes 39 notes
Bourdon 8
Montre 4
Nazard 2 2/3
Doublette 2
Tierce 1 3/5
Larigot 1 1/3
Fourniture III
Cymbale II
Cromorne 8*
Bourdon 16
Montre 8
Bourdon 8
Prestant 4
Grosse Tierce 3 1/5
Nazard 2 2/3
Doublette 2
Tierce 1 3/5
Fourniture IV
Cymbale III
Grand Cornet V
Trompette 8
Voix Humaine 8
Clairon 4
Flûte 8
Flûte à cheminée 4
Cornet V
Trompette 8
Clairon 4
Flûte 8
Prestant 4
Doublette 2
Cornet II
Hautbois 8

* Jeu de Marin Carouge

Accouplements à tiroir Positif/GO et Résonnance/GO - Tirasse permanente du pédalier sur la Résonnance - Tremblant doux - Rossignol à 10 tuyaux

En savoir plus