Vous êtes ici : Accueil > Instruments divers > Gimont, Église Notre-Dame

Orgue de Gimont, Église Notre-Dame

Schmidt (1772) - 25 jeux, 3 claviers

Bastide gasconne surplombant la Gimone. Dépendance de l’abbaye cistercienne de Pleinselve, l’église gothique méridional date du 14ème siècle. Nef unique voûtée d’ogives de plan barlong. 4 travées et abside à 7 pans. 16 mètres de largeur, 30 mètres de longueur et 18 mètres de hauteur. Clocher octogonal terminé aux 16ème-17ème siècles. Chapelles entre les contreforts. Structure massive en brique essentiellement. Maître-autel en marbre et bois doré du 18ème siècle. Triptyque du 16ème siècle.

Orgue de Gimont, Église Notre-Dame
Photo A.D.OR.A./P.B.

Histoire

En 1772, Godefroy Schmidt, facteur allemant exilé en France, construit l’orgue.

En 1836-1837, Dominique Jeandel effectue quelques réparations (sommiers, soufflerie, claviers et récit expressif, ajout d’un hautbois).

Entre 1849 et 1851, Biver ajoute une flûte 16 et une bombarde sur un nouveau sommier de pédale.

Entre 1868 et 1870, Jules Magen effectue un relevage avec quelques modifications.

En 1966, Patrice Bellet effectue un grand relevage avec dépose du récit expressif et du sommier de pédale de Biver. Accord de l’orgue au tempérament mésotonique.

Entre 1980 et 1984, Robert Chauvin effectue une restauration avec rétablissement des soufflets cunéiformes, du diapason et du tempérament d’origine.

Descriptif

Buffet à deux corps en chêne. Au grand-corps, trois tourelles de cinq tuyaux chacune et deux plates faces de quatorze tuyaux chacune. Au positif de dos, trois tourelles de sept tuyaux et deux plates faces de dix tuyaux. Les tourelles sont surmontées d’allégories d’instruments de musique. Culs de lampe à feuilles d’acanthe. Jouées de feuillage le long des tourelles latérales. Console en fenêtre avec trois claviers de 50 notes sans 1er Ut# naturelles plaquées d’os et feintes en ébène(écho de 27 notes ut3-ré5). Tirants de registres de section carrée de chaque côté des claviers. Pédalier à la française de 14 notes sans 1er Ut#. Banc de facture gothique, peut-être d’un instrument antérieur. Trois soufflets cunéiformes à droite de l’instrument sur la tribune. Tempérament inégal à 4 tierces presque pures (do-mi, ré-fa#, sol-si, la-do#).

Positif de dos Grand-Orgue Récit Pédale
50 notes 50 notes 27 notes 14 marches
Bourdon 8
Montre 4
Nazard 2 2/3
Doublette 2
Tierce 1 3/5
Fourniture III
Cymbale II
Cromorne 8
Hautbois 8 (dessus)
Montre 8
Bourdon 8
Flûte allemande 8 (dessus)
Prestant 4
Nazard 2 2/3
Doublette 2
Tierce 1 3/5
Fourniture IV
Cymbale-Tierce III
Cornet V
Trompette 8
Voix Humaine 8
Clairon 4 (basses et dessus)
Cornet V Flûte 8
Trompette 8

Accouplement I/II à tiroir - Tremblant doux

En savoir plus

INSTRUMENT VISITE EN 2012