Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Dordogne > Buisson-de-Cadouin, Abbatiale

Orgue de Cadouin, abbatiale

Gallus (1757) - 7 jeux, 1 claviers
Dernière mise à jour de la notice le 31 janvier 2018.

En 1115, l’évêque de Périgueux donne une partie de la forêt de Cadouin à Robert d’Arbrissel. Géraud de Salles y fonde un ermitage qui devient une abbaye en 1119. L’abbaye devient cistercienne. L’abbaye est dissoute en 1791. Cloître gothique, bâtiments abbatiaux et l’abbatiale sont classés MH et par l’Unesco en 1996 pour les chemins de St Jacques de Compostelle. L’abbatiale comprend trois nefs de quatre travées avec voûte en berceau brisé. Coupole sur pendentifs à la croisée du transept. Consécration en 1154. Chœur voûté en cul de four. Façade sobre se rapprochant du style saintongeais. Jusqu’en 1934, on y vénérait un "Saint Suaire".

Orgue de Cadouin, abbatiale
Photo ADORA/P.B.

Histoire

Orgue italien construit en 1757 par Maurus Gallus.

L’orgue est acquis par un mécène qui en fait le don à la paroisse en mémoire à sa femme compositrice. Bénédiction de l’orgue le 9 décembre 2015. Restauration par le facteur Formentelli. Concert d’inauguration avec les organistes Francis Chapelet, Francesco Savino Colomarino et Uriel Valadeau.

Descriptif

Buffet plat de style italien comprenant trois plates-faces garnies de tuyaux en étain (19 tuyaux en façade). Traces de décors peint sur le buffet. Console en fenêtre. Un clavier manuel de 43 notes à octave courte et un pédalier d’une octave. Transmissions mécaniques

Clavier manuel Pédale
43 notes 9 notes
Principal 8
Principal 4
Nasard 2 2/3
Principal 2
Larigot 1 1/3
Principal 1
Voce Humana
en tirasse permanente

Tira Tutti