Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Gironde > Bordeaux > Bordeaux, Église Saint-Paul et Saint-François-Xavier

Orgue de Bordeaux, Église Saint-Paul et Saint-François-Xavier

Wenner & Götty (1851) - 33 jeux, 3 claviers

Ancienne chapelle de la Maison professe des Jésuites construite entre 1663 et 1676. Réplique en taille réduite de l’église de Gésu de Rome, elle est bâtie sur une crypte. Plan en croix latine, nef voûtée en arêtes avec doubleaux. Nombreuses oeuvres d’art dont le maître-autel entouré de colonnes de marbre soutenant un baldaquin, abritant l’Apothéose de St-François-Xavier (Guillaume Coustou 1744-1748). Aujourd’hui, l’église et les dépendances servent pour une communauté de Dominicains qui restaure cet édifice.

Orgue de Bordeaux, Église Saint-Paul et Saint-François-Xavier
Photo Stéphane RAFFAUD

Histoire

Avant 1795, il existait un instrument de 3 claviers/pédalier avec 1630 tuyaux et 7 soufflets dans un buffet en bois de noyer peint en rouge. Le nom du facteur est inconnu. En 1795, l’orgue est en mauvais état.

En 1798, l’église devient cathédrale de l’évêque constitutionnel Lacombe. Les orgues des paroisses Ste-Colombe et St-Eloi serviront pour refaire un instrument dans l’église St-Paul.

En 1839, la fabrique veut restaurer l’orgue, mais le manque d’argent empêchent tout travaux. L’orgue sera quand même entretenu par le facteur Nicolas Henry.

En 1851, Georges Wenner et Jacques Götty livrent un nouvel instrument de 34 jeux sur 3 claviers/pédalier. En 1856, ils effectuent quelques remaniements

En 1893, Gaston Maille restaure et complète l’instrument (pédale plus étendue, 1ère octave du Récit...).

En 1951, la maison Beuchet propose une refonte de l’instrument qui ne pourra pas être menée complètement par manque d’argent.

Depuis 1995, l’orgue est muet, le moteur ayant grillé. L’orgue souffre de la poussière et de vols. Toutefois, la grande majorité du matériel encore en place est d’origine, parfait témoin d’une facture de transition.

En 2009, un moteur a été acquis. L’orgue attend sa restauration.

Photos

Descriptif

Buffet en chêne de style classique, oeuvre du menuisier Hugla. Nombreux ornements et sculptures. 5 plates faces de tuyaux en étain séparées par des pilastres canelés ou des colonnes. Le meuble de la console séparée est en chêne et décoré d’anges musiciens. Loge en amphithéâtre dans le soubassement pour l’emplacement de l’organiste. 3 claviers de 56 notes (54 aux sommiers, 42 pour le récit) et un pédalier rectiligne de 30 notes (18 à l’origine). Transmissions mécaniques avec assistance Barker. Partie instrumentale classée M.H. le 2 juillet 1979.

Positif intérieur Grand orgue Récit expressif Pédale
56 notes 56 notes 56 notes 30 notes
Bourdon 16
Flûte harmonique 8
Salicional 8
Bourdon 8
Flûte 4
Nasard 2 2/3
Plein Jeu V
Trompette 8
Basson-Hautbois 8
Clairon 4
Montre 16
Montre 8
Bourdon 8
Prestant 4
Doublette 2
Plein Jeu IV
Cornet V
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4
Flûte 8
Gambe 8
Voix Céleste 8
Flûte octaviante 4
Flageolet 2
Sesquialtera II
Voix Humaine 8
Trompette harmonique 8
Clairon harmonique 4
Flûte 16
Flûte 8
Bombarde 16
Trompette 8

Tirasses Pos, G.O. et Réc - Accouplements G.O./Machine, Pos/G.O., Réc/G.O., Réc/Pos - Appels d’anches Générales, Pos, G.O., Réc et Pédale - Octaves graves Réc - Tremblant Réc - Expression Récit par pédale à bascule au centre.

En savoir plus