Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Gironde > Bordeaux > Bordeaux, Église Saint-Éloi

Orgue de Bordeaux, Église Saint-Éloi

Wenner & Götty (1853), Hedelin (2009) - 41 jeux, 4 claviers

En 1159, la première est posée d’un sanctuaire dédié à St-Eloi. Adossé à la porte dite "La Grosse Cloche" (beffroi de l’Hotêl de Ville). En 1245, cet édifice roman s’écroule et on le reconstruit dans le style gothique (1er édifice gothique de Bordeaux). Au XIVème siècle, on construit le clocher sur le choeur (ancienne tour de guet). Au XVème s, le bas-côté droit est construit ainsi que les baies de l’abside pentagonale. Le 30 avril 1497, l’église actuelle est consacrée par le Cardinal d’Espinay. La tribune d’orgues est installée en 1674. A la Révolution, l’église est vandalisée et confisquée : elle sert de grange à fourrage et de salpêtrerie. Réouverte au culte sous le Concordat, l’église est entièrement restaurée dans le style néogothique. La façade date de 1828, oeuvre de l’architecte Poitevin. Classée M.H. le 30 juillet 1921. Cette église a été l’église de la Jurade et elle fut la paroisse de Michel de Montaigne, de sa nièce Jeanne de Lestonnac, de Etienne de la Boëtie puis de Montesquieu. Edifice à une seule nef flanquée d’un bas-côté droit et de chapelle latérale sur l’autre côté. Vitraux et mobilier du XIXème siècle. Fermée au culte en 1980, l’église servit à des clandestins et des sans-logis qui pillièrent et saccagèrent l’édifice. L’église servit également de dépôt des Archives Municipales. Depuis 2002, une communauté de traditionnalistes tentent de réparer les outrages du temps en restaurant avec leurs propres fonds l’édifice et son mobilier. L’occupation du lieu est source de conflits politiques et religieux, alors qu’un travail exemplaire est mené après l’abandon de cette église par la Mairie (propriétaire) et le Diocèse (affectataire).

Orgue de Bordeaux, Église Saint-Éloi
Photo Stéphane RAFFAUD

Histoire

Des orgues existaient dans cette église depuis le XVème siècle. A la Révolution, les orgues furent confisquées.

En 1853, Georges Wenner et Jean-Jacob Götty transporte l’orgue XVIIIème s. de l’église St-Jean-Baptiste de Libourne dans l’ancienne église de la Jurade, en attendant une autre affectation.

En 1855, la fabrique de St-Eloi décide d’acquérir un orgue neuf. Les facteurs Aristide Cavaillé-Coll, Trouillet et Wenner-Götty proposent des devis. Le marché revient aux facteurs bordelais Wenner & Götty.

En 1857, l’ancien orgue de Libourne est acheté par le curé de l’église de Monfort dans le Gers.

En 1858, Wenner et Götty installent un orgue de 25 jeux sur 2 claviers/pédalier dans un buffet néogothique de Hugla.

En 1895, Gaston Maille successeur de Wenner, restaure et modifie l’orgue de son maître : pneumatisation des transmissions, adjonction d’un 3ème clavier.

L’orgue est restauré dans les années 60 par la maison Beuchet-Debierre.

Abandonné pendant plus de 20 ans, pillé et saccagé, l’orgue a été restauré par le facteur Marc Hedelin en 2009.

Descriptif

Buffet néogothique à 5 plates-faces. Console séparée. 3 claviers de 56 notes et pédalier de 30 notes. Registres disposés en gradins à la Cavaillé-Coll. Dominos pour les registres flottants. Champignons pour les combinaisons aux pieds. Transmissions électriques.

Grand orgue Positif intérieur Récit expressif Positif flottant Pédale
56 notes 56 notes 56 notes 56 notes 30 notes
Bourdon 16
Montre 8
Bourdon 8
Flûte douce 8
Prestant 4
Doublette 2
Cornet III
Plein Jeu IV
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4
Flûte harmonique 8
Bourdon 8
Salicional 8
Flûte 4
Cromorne 8
Trompette 8
Flûte d'orchestre 8
Cor de nuit 8
Violoncelle 8
Voix Céleste 8
Flûte octaviante 4
Octavin harmonique 2
Plein Jeu III
Trompette harmonique 8
Basson-Hautbois 8
Voix Humaine 8
Principal 8
Flûte à cheminée 8
Prestant 4
Nasard 2 2/3
Quarte de nasard 2
Tierce 1 3/5
Larigot 1 1/3
Cymbale III
Flûte 16
Flûte 8
Flûte 4
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4

Accouplements II/I, III16’/I, III8’/I, III/II, IV/I, IV/II, IV/III - Tirasses I, II, III - Appels anches Péd, I, II, III et général - Tremblant Récit - Crescendo général par pédale à bascule - Expression Récit par pédale à bascule, Combinateur.