Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Gironde > Bordeaux > Bordeaux, Basilique Saint-Michel

Orgue de Bordeaux, Basilique Saint-Michel (Orgue de Choeur)

Wenner (1880) - 16 jeux, 2 claviers

Edifiée entre le XIVème et le XVIème siècle, la baislique est une des églises les plus grandes de Bordeaux (75m de long, 38m de large et 23m de haut dans la nef centrale). 3 nefs de 4 travées terminées par des absides polygonales, choeurs de 3 travées, transept. L’édifice a souffert d’un bombardement allemand (19-20 juin 1940) qui a détruit presque tous les vitraux anciens. Clocher isolé (1473-1492 et refait entre 1861 et 1864 par Abadie) haut de 114m20 contenant un carillon de 22 cloches restauré en 1999. Parmi l’important mobilier on retiendra la chaire en bois d’acajou plaqué de marbre (1753), nombreux retables (entre XVIè et XVIIIè s.), une Piéta (XVème s.) et un chandelier pascal (1783). Une longue restauration redonne peu à peu la splendeur d’antant à l’édifice classé par l’Unesco.

Orgue de Bordeaux, Basilique Saint-Michel (Orgue de Choeur)
Photo Stéphane RAFFAUD

Histoire

En octobre 1844, un premier orgue de choeur est inauguré. Instrument de petite taille, il a été construit par Nicolas Henry.

En 1853, la Fabrique le fit déplacer derrière le maître-autel dans l’abside.

En 1858, la Fabrique fait adapter un clavier transpositeur à demande du maître de chapelle.

En 1859 et 1863, la maison Wenner déplace l’orgue près de l’escalier des sacristies sur le côté sud du choeur.

En 1880, Georges Wenner reconstruit l’instrument placé dans la chapelle Sainte-Anne. Le buffet comprenait deux tourelles et sept plates-faces. La plate-face centrale était vide pour laisser paraître le vitrail de Sainte-Anne. La console était sur le côté avec 12 jeux réels et 4 en emprunt. L’inauguration eut lieu le 25 décembre 1881.

En 1899, Gaston Maille effectua une complète restauration et disposa l’orgue à son emplacement actuel dans la chapelle axiale.

A la suite des dommages de guerre et de fuites de la toiture, la maison Schwenkedel effectua un relavage en 1958.

Aujourd’hui, l’orgue est en ruine à la suite de nombreux pillages et d’un complet abandon. Seuls reste les tuyaux de façade, la majorité des tuyaux en bois et quelques tuyaux en métal de Wenner conservés à l’abri. L’ivoire des claviers, les porcelaines des noms de registres ont complètement disparu.

Photos

Descriptif

Buffet de style néo-gothique (1880) comprenant deux tourelles et sept plates faces. Console séparée. Transmissions mécaniques. 2 claviers de 56 notes et un pédalier de 30 notes.

Grand orgue Récit expressif Pédale
56 notes 56 notes 30 notes
Bourdon 16
Montre 8
Bourdon 8
Flûte 8
Prestant 4
Fourniture III
Bourdon 8
Flûte 4
Nazard 2 2/3
Doublette 2
Trompette harmonique 8
Basson-Hautbois 8
Soubasse 16 (emprunt GO)
Flûte 8 (emprunt GO)
Trompette 8 (emprunt Récit)
Clairon 4 (emprunt Récit)

Accouplement Récit/GO - Tirasses GO et Récit - Appel et retrait des Anches - Trémolo - Tonnerre - Expression Récit par pédale à bascule.