Vous êtes ici : Accueil > Inventaire > Instruments disparus > Bordeaux, Église Saint-Éloi

Ancien orgue de Bordeaux, Église Saint-Éloi

Wenner (1854) - 5 jeux, 1 claviers

En 1159, la première est posée d’un sanctuaire dédié à St-Eloi. Adossé à la porte dite "La Grosse Cloche" (beffroi de l’Hotêl de Ville). En 1245, cet édifice roman s’écroule et on le reconstruit dans le style gothique (1er édifice gothique de Bordeaux). Au XIVème siècle, on construit le clocher sur le choeur (ancienne tour de guet). Au XVème s, le bas-côté droit est construit ainsi que les baies de l’abside pentagonale. Le 30 avril 1497, l’église actuelle est consacrée par le Cardinal d’Espinay. La tribune d’orgues est installée en 1674. A la Révolution, l’église est vandalisée et confisquée : elle sert de grange à fourrage et de salpêtrerie. Réouverte au culte sous le Concordat, l’église est entièrement restaurée dans le style néogothique. La façade date de 1828, oeuvre de l’architecte Poitevin. Classée M.H. le 30 juillet 1921. Cette église a été l’église de la Jurade et elle fut la paroisse de Michel de Montaigne, de sa nièce Jeanne de Lestonnac, de Etienne de la Boëtie puis de Montesquieu. Edifice à une seule nef flanquée d’un bas-côté droit et de chapelle latérale sur l’autre côté. Vitraux et mobilier du XIXème siècle. Fermée au culte en 1980, l’église servit à des clandestins et des sans-logis qui pillièrent et saccagèrent l’édifice. L’église servit également de dépôt des Archives Municipales. Depuis 2002, une communauté de traditionnalistes tentent de réparer les outrages du temps en restaurant avec leurs propres fonds l’édifice et son mobilier.

Ancien orgue de Bordeaux, Église Saint-Éloi
Photo Paroisse Saint-Eloi

Histoire

Orgue construit par Georges Wenner et Jean-Jacob Götty en 1854.

En 1899, Gaston Maille effectua une restauration suite à des infiltrations d’eau.

En 1959, la maison Beuchet-Debierre effectua un relevage complet de l’instrument en ne changeant pas la composition d’origine.

Abandonné lors de la désaffection de l’église, l’orgue fut victime de pillages qui entraînèrent sa ruine totale.

En 2009, le buffet et le reste de matériel (tuyaux de montre, mécanique et soufflerie) furent enlevés de derrière l’autel.

Photos

Descriptif

Buffet de style néo-gothique en chêne et sapin composé de 4 plates-faces dont celle du centre qui est double. 28 tuyaux en étain en façade. Console séparée et retournée vers l’orgue. 1 clavier manuel de 54 notes et un pédalier en tirasse de 13 notes. Transmissions mécaniques.

Clavier manuel Pédale
54 notes 13 notes
Montre 8
Bourdon d'écho 8
Prestant 4
Doublette 2
Trompette 8

Tirasse - Appel et retrait de la Trompette